Historique du chewing-gum

Historique

 

Comme l'indique son nom, un chewing-gum est une gomme destinée à être mâchée (to chew signifiant mâcher en anglais)

Les premiers chewing-gums sont apparus en 1972 grâce à l'Américain Thomas Adams qui élabora une friandise révolutionnaire en mélangeant du chiclé avec de la résine et du sirop.

Déjà à la préhistoire les hommes des cavernes mâchaient de la sève de conifère et au Mexique, les mayas (qui ont vécu il y a plus de 2000 ans) avaient pour habitude de mastiquer de la sève de sapotier couramment appelée chiclé (se prononce «  tchiclé »). 400 ans avant J-C, les grecs avaient également pour coutume de mâcher de la résine.

Chewing-gum du paléolithique

 Cependant ce n'est qu'au XIXème siècle que le chewing-gum tel qu'il est connu aujourd'hui a fait son apparition.

En 1855, le général mexicain Antonio Lopez de Santa  Anna arrive à New York après s'être fait chasser de son pays par la révolution, il amène avec lui 250Kg de sève séchée de sapotier qu'il souhaite utiliser comme substitut au caoutchouc mais le chiclé s'avéra impropre à cet usage.

 Vers 1860, son collaborateur Thomas Adams a l'idée d'utiliser les 250Kg de chiclé afin de fabriquer de la gomme à mâcher : c'est ainsi qu'est né le chewing-gum !

En 1871, il breveta une machine pour en produire à l'échelle industrielle et c'est en 1888 que le Tutti Frutti fut son apparition dans les commerces de confiseries ou dans un distributeur.

 

Le chewing-gum en France :

Ce n'est que lors de la première Guerre mondiale que les Français ont découvert le chewing-gum et cela grâce aux troupes américaines de Générale Pershing. Mais ce n'est vraiment qu'en Juin 1944 que les G.I ont fait connaître cette friandise en en distribuant aux enfants.

De nos jours la France a adopté le symbole de l' « Américain Way of life » et elle est devenue le deuxième pays consommateur de chewing-gum derrière les Etats-Unis.

 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site