Le xylitol élément clé de la composition du chewing-gum


Le Xylitol

 

 

Le Xylitol est une molécule de la famille des polyols, également appelés sucres-alcools. Il a le même pouvoir sucrant que le saccharose (le sucre en poudre).Cependant, il ne fait pas grossir tout en ayant le même goût.  En fait, les polyols ont une propriété spéciale qui fait qu'une grande partie d'un Xylitol n'est pas digéré, il n'est donc pas absorbé dans le sang. Ce qui fait qu'à poids égale, il apporte 40 % d'énergie en moins (2.4 kcal/g contre 4kcal/g pour le saccharose.

 Le Xylitol n'est pas seulement avantageux pour le poids mais aussi pour la dentition, en effet il a une réel action contre la formation des caries puisque les bactéries présentent dans la bouche ne peuvent pas le fermenter. Ainsi, elles ne provoquent pas une chute du pH (augmentation de l'acidité). Or c'est justement cette chute en dessous  de 5 qui provoque l'attaque de l'émail et la formation des caries.

Ce qui différencie le Xylitol des autres polyols c'est que grâce à ses ions calcium et phosphates, il y a reminéralisassions de la dent. Le Xylitol permet l'arrêt de la formation de la carie et de la déminéralisation de la dent. Il ne suffit que de mastiquer pendant 5 min un chewing-gum qui contient du Xylitol pour que l'effet sur les caries soit réel. 

Autre action du  Xylitol, il permet l‘arrêt de la prolifération de bactéries, en effet les bactéries vont absorber l'édulcorant mais seront incapable de le métaboliser, comme celui-ci va s'accumulait sur les bactéries, elles seront ensuite incapable de métaboliser les autres sucre et de se proliférer. De plus, le Xylitol pourrait entraîner une perte des capacités adhésives de ces microbes.

L'avantage de consommer le Xylitol sous forme de chewing-gum réside dans le faite que le chewing-gum augmente la quantité de salive, ce qui  accélère d'environ 50 % la vitesse d'élimination du sucre à la surface des dents. De plus, la salive ayant un pouvoir tampon, cela permet de revenir très rapidement à un pH neutre. 

Elasticité du chewing-gum

Non sans être un produit simple, on peut remarquer que le chewing-gum est un produit extrêmement compliqué, ainsi l'élasticité du chewing-gum est principalement liée à la présence de gomme, qu'elle soit d'origine végétale ou synthétique, dans le mélange des composants. Cependant il y a une forte probabilité que l'ajout à cette gomme d'agents structurants, notamment les résines et les cires, en modifie les propriétés. Chaque chewing-gum est donc un mélange unique dans la recette est précieusement caché par le fabriquant. Dans ce cas ci il est peu probable de pouvoir fournir une quelquonque exactitude quant à la constante de l'élasticité du chewing-gum.

 

Fraicheur : réaction endothermique ou réaction des récepteurs sensoriels ?

Endothermie :

  • échauffement local des tissus par passage à travers ceux-ci d'un courant alternatif de haute fréquence
  • production de chaleur dans les tissus sans entraîner de destruction

Réaction endothermique :

Une réaction endothermique est un processus ou une réaction chimique accompagnée d'une absorption de chaleur. C'est l'opposé d'une réaction exothermique. L'énergie calorifique mise en jeu lors d'une réaction endothermique est, par convention, considérée comme positive pour le système qui la reçoit.

Une réaction est endothermique lorsque les réactifs de départ possèdent des liaisons chimiques plus faibles que celles des produits formés : de l'énergie doit donc être absorbée depuis l'environnement pour créer les nouvelles liaisons.

La chaleur mise en jeu lors d'une réaction chimique effectuée à température et pression constante (sans montage électrochimique de pile), correspond à la variation de la fonction d'état enthalpie: ΔH. Cette différence d'énergie, exprimée en kilojoules, peut être positive (endothermique) ou négative (exothermique).

 

Fraîcheur : c'est l'activation des récepteurs du froid dans la bouche :

  •  Elle est due à une réaction chimique endothermique (vue ci-dessus) comme par exemple la dilution d'une molécule de menthol dans l'eau
  • Elle se fait par une liaison directe de la molécule de menthol grâce à un canal ionique du type TRP TRPM8.

Plus simplement, l'effet de fraîcheur provient de la dissolution d'un solide s'accompagnent  d'un dégagement ou d'une absorption de chaleur. Ainsi, les édulcorants utilisés dans les chewing-gums et bonbons rafraîchissants ont une chaleur de dissolution négative (absorption de la chaleur), à l'origine de la sensation de fraîcheur ; c'est une réaction endothermique 

Or on sait que le chewing-gum  gomme contient  des molécules de menthol donc c'est une réaction endothermique qui  est à l'origine de l'effet de fraîcheur et  non une réaction de la part des récepteurs  sensoriels.

 

 

 


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×