Les avantages du chewing-gum

  •  Le premier avantage du chewing-gum et sa fonction première concerne l'hygiène ; en effet le chewing-gum rafraichit l'haleine, joue un rôle hygiénique et social : 53 % des consommateurs de chewing-gum utilisent celui-ci afin de se rafraichir l'haleine ou pour avoir un gout spécifique dans la bouche.
  • Dans un deuxième temps nous nous sommes demandées, si le chewing-gum ne protégeait pas les dents puisqu'il était conseillé par l'Unions Français de la Santé Bucco-dentaire. Si le chewing-gum protège les dents c'est qu'il empêche les caries, et donc qu'il baisse l’acidité de la salive. Pour savoir i le chewing-gum empêchait les caries nous avons réalisé cette expérience : 

Matériel nécessaire à la réalisation du l'expérience :

* bonbons acides

* coton tige

* chewing-gum avec et sans sucre

* papier pH

* salive

 

L'expérience s'est déroulée en trois étapes :

·         Première étape :

3 personnes ont relevés le pH de leur bouche à l'aide d'un coton tige. On constate alors que le pH de chacune des personnes avoisine le pH 7.1, on peut donc en déduire que le pH de la bouche est un pH neutre.

·         Deuxième étape :

Pendant 30 minutes les trois personnes ont mangé des bonbons acides puis ont testé le pH de leur bouche à l'aide d'une bandelette de papier pH : on constate alors que la salive des trois personnes est désormais dans un pH acide : pH inférieur à 7 au alentour de 3. 

·         Troisième étape :

 Après avoir augmenté l'acidité de la salive, deux des trois personnes on mangé un chewing-gum : l'une avec sucre, l'autre sans sucre, la troisième personne n'as rien mangé pendant ce temps.

Après 30 minute de mastication pour certain et de non mastication pour l'autre, les trois personnes ont effectué un nouveau test avec les bandelettes de papier pH : On peut remarquer que les deux personnes ayant mastiqué du chewing-gum se retrouve avec un pH basique : 9 pour la personne ayant mangé le chewing-gum avec sucre et 8 pour la personne ayant mangé le chewing-gum sans sucre. On peut d'ailleurs constater que la présence de sucre n'a pas de réel impacte sur l'acidité.

En ce qui concerne la personne n'ayant pas mangé de chewing-gum durant ces 30 minutes, on observe que son pH est redevenu neutre.

On peut donc en déduire que le chewing-gum (avec ou sans sucre) a une incidence sur le pH de la bouche, en effet il permet de baisser l'acidité qui est responsable des caries. Un chewing-gum après un repas en complément d'un brossage de dent peut donc aider à empêcher la formation de caries.

 

  On observe que au début la salive à un pH neutre, puis il diminue et devient au alentour de 2-3 avec la mastication de bonbons acides. Lorsqu’ensuite la personne mange immédiatement un chewing-gum le pH redevient neutre. On en déduit que le chewing-gum baisse l'acidité et donc empêche les caries. Le chewing-gum joue un rôle de « protection supplémentaire » pour la plaque dentaire : le chewing-gum sans sucre à un réel effet nettoyant, ce qui permet aux 39 % de personnes qui n'ont pas la possibilité de se brosser les dents (cantine...) d'avoir une protection minimale, d'ailleurs le chewing-gum est conseillé par l'UFSBD (Union Française pour la Santé Bucco-dentaire).

  •   D'autre part le chewing-gum via la mastication favorise le travail de l'estomac et la sécrétion salivaire: il aide donc à la digestion.

 

  •   Des sondages ont également démontrés que beaucoup de consommateurs de chewing-gum utilisaient celui-ci comme antistress ou  comme moyen de réduire la tension nerveuse et donc de se détendre. En effet, 30 % de consommateurs aiment manger du chewing-gum lorsqu'ils sont énervés et  27% mâchent du chewing-gum pour se calmer.  En outre Le chewing-gum est un véritable remède contre le grignotage. En effet les corps étant occupé à la mastication il pense recevoir de la nourriture notamment grâce aux aromes qui donnent la sensation de manger « pour de vrai » et ainsi celui diminue l'impression de sensation de faim.

 

  •   Enfin nous nous sommes demandé si avaler un chewing-gum était dangereux car si dans le cas contraire il s'avérait que non alors cela présenterait un sérieux avantage quand à la consommation de chewing-gums. C'est donc pour cela, qu'après avoir vu les effets du chewing-gum dans le milieu buccal, nous nous sommes intéressées à cette mystérieuse  légende qui dit aux enfants de ne pas avaler leur chewing-gum puisque c'est dangereux pour la santé. Alors chers lecteurs cramponnez vous bien sur votre siège d'ordinateur car, cette légende que vous avez toujours entendu, celle qui vous faisait faire des cauchemars dans lequel votre estomac empli de tout les chewing-gums que vous aviez avalé allait exploser, cette légende va être remise en cause dans quelques seconde 

 

Matériel nécessaire à la réalisation de l'expérience :

* bécher de 50 ml

* acide citrique (volume= de façon a ce que le chewing-gum soit complètement immergé).

* chewing-gum

* pissette d'eau distillée (pour régler l’acidité)

* agitateur magnétique

* pH-mètre

·         Explication  de l'expérience :

Cette première étape consiste à prendre un chewing-gum  mastiqué et de le mettre dans les conditions de digestion de l'estomac. Pour se faire il nous a fallut trouver un pH qui se rapprochait le plus de celui de l'estomac alors les chimistes du lycée nous on préparer de l'acide citrique. A savoir que l'estomac produit de l'acide en permanence c'est donc pour cela que durant l'expérience il a été nécessaire de rajouter du jus de citron (pH : 1.5).

·         Début de l'expérience :

Nous avons placé le chewing-gum dans la solution d'acide citrique puis agiter la solution (contenant le chewing-gum) à l'aide d'un agitateur magnétique, et à la température du corps humain, soit de 37°

·         Expérience à 10 minutes :

Au bout de seulement 10 minutes le chewing-gum commence à se dégrader.

·         Expérience à 20 minutes :

 

  Au temps 20 minutes, le chewing-gum à diminuer de 1/3 de sa taille et se décompose. 

-          Expérience le lendemain :

Le lendemain le chewing-gum est presque totalement décomposé. Il est donc parfaitement digestible par l'estomac.

On observe que au bout de  10 minutes le chewing-gum à déjà commencé à se décomposé, oui à 20 min on voit même des particules de chewing-gum en suspension dans le bécher. On en déduit que le chewing-gum se désintègre rapidement dans l'estomac, et donc qu'il ne présente aucun danger pour l'organisme

La célèbre légende qui dit qu'il ne faut pas avaler son chewing-gum est donc fausse. Vous vous demandez comment cela est possible ? Est-ce vraiment vrai ? Et bien  nous pouvons vous affirmez que oui ! Et après avoir vu cette expérience vous ne laisserez plus jamais vos parents vous faire la moral car vous avez avalé votre  chewing-gum =D

 


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site