Les dérivations du chewing-gum


Les dérivations du chewing-gum

                                  

Le chewing-gum contraceptif

 En Amérique un contraceptif à était mis au point sous forme de Chewing-gum. En effet, chewing-gum à la menthe, ce nouveau support contraceptif a été baptisé Ovcon 35. Ce contraceptif ce mâche comme un chewing-gum normal, à l'exception faite qu'il faut boire un grand verre d'eau âpres pour que la dose hormonale soit absorbée  sans laisser de résidu dans la bouche.

 

 Le chewing-gum qui réduit les risques de Cancer

 Plusieurs études ont montrés que dans les pays développés 80% des cancers de la bouche, du pharynx, ou de l'œsophage sont dus à la consommation d'alcool ou de tabac. Or c'est cancer sont en partie du à une forte concentration d'acétaldéhyde dans ces substances. L'acétaldéhyde est un composé chimique hautement cancérigène, et ses effets cancérigène peuvent être contré par un acide-α-aminé naturellement présent dans la plupart des protéines : la cystéine. Cependant consommé des protéines ne suffit pas car les protéines sont libérées au niveau de l'intestin grêle, or c'est au niveau de la salive que devrait se libéré la cystéine. A partir de cette déduction des chercheurs ont mis au point un chewing-gum qui contient de la cystéine, donc au fur et à mesure de la mastication, les composées chimiques du chewing-gum se libèrent peu à peu, et la cystéine avec, et elle peut agir au bonne endroit. Une étude à montré que un tel chewing-gum une fois placé sous la langue diminué efficacement l'acétaldéhyde présent dans la bouche.



 Le chewing-gum guérisseur

Le chewing-gum favorise le retour du transit intestinal en favorisant la libération des secrétions qui interviennent dans le processus digestif. Mâcher du chewing-gum peut donc aider les patients qui se sont fait opéré du colon à guérir plus vite.   En effet, le test a été fait sur 158 patients fraichement opérés, la moitié d'entre eux ont dû manger du chewing-gum trois fois par jour pendant 5 à 45 min, et la seconde moitié n'en avait pas. Les résultats on était probants, les mâcheurs de chewing-gum ont eu le transit intestinal qui est revenue à la normal plus rapidement. 

Le chewing-gum à la nicotine

Le fait de mastiquer un chewing-gum permet de résister à l'envie donc lorsqu'un fumeur essaie d'arrêter de fumer la plupart du temps il consomme une quantité importante de chewing-gum. De plus il existe des chewing-gums qui contienne initialement des doses de nicotine, en mastiquant le chewing-gum de la nicotine se libère progressivement pour combler le manque



 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×